La photographie en thérapie
Quelle utilisation la psychologue peut-elle faire de la photographie en thérapie?

 

Tout d'abord il peut s'agir de photographies que vous apportez en séance afin de travailler une problématique qui vous amène à consulter.

 

Par exemple, des photographies de famille, ou d'une personne en particulier dans le cadre d'un travail spécifique. Il peut être question d'un processus de deuil d'une relation ou d'une personne. 

Je peux également vous proposer de faire des photographies durant la séance afin de travailler une problématique liée à l'image de soi où à tout autre chose de plus symbolique.

Quoi qu'il en soit, la photographie reste un outil du dispositif thérapeutique et est utilisée selon les objectifs définis et élaborés en consultation. Cela n'a rien à voir avec une séance chez le photographe.

Si vous consultez pour une problématique psychologique personnelle génératrice de souffrance, d'anxiété ou d'inconfort, il est souhaitable de s'adresser à un(e) psychologue, soumis(e) au secret professionnel.

Bien sûr, les photos apportées ou réalisées en séances de thérapie restent la propriété exclusive des patients. 

Pour en savoir plus retrouvez un article à lire dans le n°7 de la revue Transes :

https://www.revues.armand-colin.com/educ-sante/revue-lhypnose-sante/transes-ndeg7-22019/photographie-psychotherapie